octobre 15

La Conférence de Lambeth : Le voyage suit bien son cours

L’Archevêque de Canterbury fait part de ses ambitions et fait le point sur les derniers préparatifs de la 15e Conférence de Lambeth.

Le voyage vers la Conférence de Lambeth a commencé par l’écoute.

Le voyage de quatre ans vers la Conférence de Lambeth, dans sa 15e édition, a commencé. Au cours de l’année 2021, des évêques de presque toutes les composantes de la Communion anglicane se sont réunis à distance pour réfléchir à la manière dont on peut véritablement être « l’Église de Dieu pour le monde de Dieu » au XXIe siècle.

Cette phase « d’écoute mutuelle » a consisté en une série de « conversations entre évêques » qui ont eu lieu en ligne en groupes de discussion entre évêques de différentes provinces, dans le but de préparer la conférence présentielle. Les conjoints des évêques se sont également réunis pour des discussions en ligne.

La seconde phase du voyage vers la Conférence de Lambeth aura lieu à Canterbury et portera sur le thème « marcher ensemble ». Elle se tiendra entre le 27 juillet et le 7 août 2022.

Après la rencontre de la conférence de 2022, une troisième phase aura lieu et portera sur le thème « Témoigner ensemble ». Cette troisième phase consistera en des activités de suivi en ligne qui se poursuivront pendant au moins les deux prochaines années. Nous espérons qu’à l’issue de cet événement, de nouveaux débats déboucheront sur une série « d’invitations à agir » en faveur de la Conférence de Lambeth, afin de s’assurer que ses résolutions seront adoptées et portées à la connaissance de tous les membres de la Communion.

Cela assurera une continuité aux Conversations des évêques et garantira que les engagements communs débattus lors de la conférence soient mis en œuvre dans toute la Communion anglicane.

La Conférence de Lambeth de 2022, à Canterbury

La rencontre de l’année prochaine sera la première conférence de Lambeth après celle de 2008. Le cycle normal de dix ans aurait permis la tenue d’une nouvelle édition de la Conférence de Lambeth en 2018, mais il a été admis, après de mûres réflexions, qu’il aurait été trop tôt pour que cette nouvelle édition ait lieu en 2018. Les profondes divergences qui subsistaient depuis de nombreuses années vont bien au-delà des simples questions de sexualité et découlent à bien des égards de la structure de la Communion anglicane et de la nécessité de poursuivre le périple vers un modèle postcolonial de l’Église à l’échelle mondiale. Il s’est avéré que de telles questions nécessitaient davantage de travail et de préparation. La conférence Lambeth a, par conséquent, été reportée à l’année 2020. Puis, en 2020, elle a de nouveau été reportée à 2022 en raison de la pandémie de la COVID-19.

En ce moment, nous poursuivons nos préparatifs en vue de la rencontre présentielle qui aura lieu à Canterbury en 2022, avec toutes les mesures sanitaires requises pour la prévention de la COVID-19. Nous espérons du plus profond de nous qu’un maximum de participants puisse se joindre à nous. La rencontre présentielle sera la manière la plus enrichissante pour mieux se connaître et pour débattre efficacement des thèmes les plus importants de notre vie en tant que communion anglicane.

Compte tenu des nouvelles restrictions en matière de voyage et des questions liées à l’accès équitable aux vaccins contre la COVID-19 dans certains pays, il pourrait être difficile pour certains évêques de se rendre au Royaume-Uni l’année prochaine. L’équipe chargée des préparatifs de la conférence est bien consciente de cette situation imposée par cette pandémie et a, à cet effet, décidé de rendre certains volets de l’événement accessibles en ligne. Aucun effort n’a été ménagé pour qu’un plus grand nombre de participants puisse se rencontrer et que toutes les voix et opinions aient les mêmes chances d’être entendues.

L’Église de Dieu pour le monde de Dieu – Partageons notre vocation de leadership serviteur

Le thème de la Conférence de Lambeth de 2022 est « L’Église de Dieu pour le monde de Dieu : marcher ensemble, s’écouter les uns les autres et en être les témoins ». Nous aspirons à nous ouvrir sur le monde, à engager le monde de Dieu dans ce merveilleux et surprenant voyage qui est le cœur du salut apporté par le Christ

Dans ce monde, nous sommes appelés à être des témoins de la bonne nouvelle de Jésus-Christ et à faire des disciples de toutes les nations. Nous vivons dans un monde qui ne cesse de faire peser des pressions sur l’Église, et le nombre de personnes martyrisées dans des pays tels que le Nigéria, le Pakistan, l’Irak et bien d’autres pays, ne cesse de croître chaque jour.

Ce monde où les conflits locaux se multiplient à un rythme frénétique. En République démocratique du Congo, par exemple, on compte plus de 170 milices qui violent, pillent, torturent et tuent dans de vastes zones rurales. Beaucoup d’autres pays dans le monde sont confrontés à de grands conflits, à la souffrance, à la peur et à la violence.

Réunir des évêques et leurs conjoints – dont beaucoup viennent de pays en difficulté – c’est réunir ceux qui ont bien conscience de l’importance de l’appel au ministère épiscopal et qui endossent le fardeau d’un leadership dévoué. Nous y trouverons beaucoup de réconfort et de soutien en nous exprimant ensemble – nous ne sommes ni seuls ni perdus. Nous y trouverons une résilience renouvelée, un nouveau regard, des idées plus claires et de la joie en nous rapprochant de Dieu qui nous accueillera par sa grâce. »

L’Église de Dieu pour le monde de Dieu – Quels seront les sujets à débattre lors de la Conférence de Lambeth ?

La Conférence de Lambeth sera une occasion de prier, d’étudier la Bible et de se pencher sur des questions relatives à l’Église et au monde. Ce sera l’occasion d’examiner le monde qui nous entoure et de nous concentrer sur plusieurs thèmes précis :

  • Évangélisation, témoignage et mission.
  • La persécution de l’Église et sa résilience, ainsi que son soutien dont elle bénéficie à l’échelle mondiale.
  • La crise des changements climatiques, qui a déjà son influence sur la vie des anglicans de la Communion, en particulier sur les populations les plus défavorisées et les plus vulnérables.
  • L’impact des nouvelles sciences et technologies sur tout ce qui touche à l’humanité : les guerres, la santé, l’éducation, les nouvelles technologies et les voies de communication. La nouvelle commission scientifique de la Communion anglicane aura un rôle très actif à ce sujet pendant la conférence.
  • La réconciliation et la promotion de la paix dans un monde où les gens sont de moins en moins aptes à bien s’entendre.
  • La prière et la croissance de la communauté religieuse, où la lecture des Écritures et la prière collective nous font redécouvrir notre amour pour Jésus-Christ, vivant et ressuscité, qui nous rejoint lorsque nous l’appelons à l’aide.
  • Réponse à la pandémie : Des témoignages sur les répercussions de la COVID-19 dans différents contextes à travers le monde, et en particulier sur son incidence sur les nations et les communautés les plus déshéritées.

L’Église de Dieu pour le monde de Dieu – Notre vie commune en tant que Communion anglicane

La conférence abordera également les questions internes à la vie de la Communion anglicane. Nous tenterons de trouver une voie à suivre sur les questions qui nous divisent depuis si longtemps sur le mariage, la sexualité et les relations humaines. Il est peu probable que nous aboutissions à un consensus unique. Nous appartenons à une communion d’envergure mondiale, avec plus de 2000 langues et des perceptions si profondes, voire même différentes, de ce qui est bien ou mal, tant sur le plan culturel que sur celui de notre interprétation de la Bible. Mais c’est cela qui fait que l’Église est si diverse. Nous sommes appelés à trouver des moyens de faire converger nos idées, en reconnaissant que nous nous appartenons les uns aux autres et en obéissant aux commandements de Jésus de nous aimer les uns les autres, et de faire preuve de respect mutuel dans les situations de désaccord.

Nous devons également définir clairement ce que cela signifie d’appartenir à la Communion anglicane en tant que membre de l’Église de Dieu. La Communion anglicane est une alliance extraordinaire, merveilleuse et puissante entre riches et pauvres, entre forts et faibles. Une véritable expression de la vision de l’Église que nous trouvons dans le Nouveau Testament.

Pourtant, trop souvent, cette force a dérapé pour devenir un outil de pouvoir, le contraire absolu de la vie de disciple au service de Jésus-Christ. Certains groupes ont l’intention de changer les principes de la Communion anglicane de telle sorte que des étrangers aux provinces puissent se mêler de ses actions et dicter aux gens ce qu’ils doivent faire. La Communion anglicane risque de se retrouver avec une multitude de petits groupes revendiquant une juridiction extraterritoriale.

Cela irait à l’encontre de la conception de l’Église selon les principes du Nouveau Testament, clairement énoncés dans les grands conseils de l’Église. Cela remet en cause la notion d’être anglican qui a été établie lors de la première conférence de Lambeth. Cela tente de nous faire passer d’une église mondiale aux portes ouvertes et au cœur accueillant qui se bat pour les nécessiteux à une église qui – au lieu de suivre le Christ et le Saint-Esprit pour se rapprocher de ceux qui n’en sont pas encore membres – établit ses propres critères basés sur sa propre façon de faire les choses.

L’anglicanisme est à la fois catholique et réformé. Tant notre catholicité que les traditions de la Réforme ont besoin d’être renouvelées afin que chacun réponde devant Dieu de ses propres décisions, et que les églises soient autonomes, mais interdépendantes sur le plan humain

La Conférence de Lambeth – réunir nos voix

Rapprocher les gens entre eux et faire entendre toutes les voix du monde de manière égalitaire, voilà ce qu’est la Conférence de Lambeth. Nous tenons à remercier les quelque 500 évêques et leurs conjoints de plusieurs provinces qui se sont inscrits aux conversations en ligne qui ont lieu en 2021. Ils ont ainsi contribué à la consolidation des relations humaines, à la pratique de prières communes, à une meilleure compréhension de la Bible et au soutien de l’Église de Dieu.

Nous encourageons et invitons tous les évêques de la Communion anglicane à prendre part aux discussions préalables à la conférence et à s’inscrire à la rencontre présentielle s’ils ne l’ont pas déjà fait.

La Communion anglicane a le potentiel, sous le regard de Dieu, d’être une force remarquable et historique pour le bien de notre monde. Prions pour tout ce que nous faisons et surtout pour que cette conférence nous apporte un renouveau par l’Esprit et nous aide à repartir de plus belle, pour être les témoins du Christ jusqu’aux confins du monde de Dieu.


Tags


You may also like

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.