novembre 19

Les évêques du Sud-Soudan participent aux conversations des évêques de la Conférence de Lambeth en amont de leur réunion du Synode général à Juba

Des évêques des 61 diocèses de l’Église épiscopale du Sud-Soudan ont animé un programme de Conversations des évêques de la Conférence de Lambeth en province au cours du mois de novembre, en amont de leur réunion du Synode général à Juba. Près de soixante-dix évêques y ont pris part.

Les réunions ont eu lieu en parallèle avec les Conversations des évêques dans leur version plus globale, qui ont eu lieu à distance dans le cadre de la « phase d’écoute » de la Conférence de Lambeth, en prévision des rencontres présentielles prévues pour l’année prochaine à Canterbury.

Tous les mois depuis juillet 2021, des évêques de la communion anglicane du monde entier participent à distance aux Conversations des évêques. Parmi eux, des évêques du Soudan du Sud, mais beaucoup d’entre eux n’étaient pas en mesure d’y participer à cause des difficultés d’accès à Internet.

Le programme a été organisé par le primat du Sud-Soudan, le très révérend Dr Justin Badi Arama, et animé par l’évêque Anthony Poggo – conseiller de l’archevêque de Canterbury au sein de la Communion anglicane – et Eeva John du Conseil des archevêques de l’Église d’Angleterre.

L’évêque Anthony est lui-même originaire du Sud-Soudan et fut évêque de Kajo-Keji. Eeva John est depuis 2009 en lien étroit avec l’Église épiscopale du Sud-Soudan, et ce, dans le cadre de son partenariat avec l’Université épiscopale du Sud-Soudan.

Les deux étaient rejoints par le chanoine Kofi deGraft-Johnson, secrétaire général du Conseil des provinces anglicanes d’Afrique (CAPA), qui débutait chaque journée par des messages d’exhortation inspirés de la première épître de Pierre. Les évêques ont beaucoup apprécié les repas qu’ils partageaient et le temps qu’ils consacraient à des conversations conviviales.

En une journée et demie ensemble, les évêques ont été mis au courant du voyage de la Conférence de Lambeth et ont entendu des témoignages d’autres parties de la Communion anglicane. Ils se sont réunis en petits groupes pour étudier la Bible et prier, explorer la première épître de Pierre et échanger autour de questions telles que : « Que révèle cette épître sur l’appel à l’obéissance à Jésus-Christ ? » et « Que signifie être appelé à l’amour mutuel, à sortir des ténèbres vers la lumière et à l’humilité ? », et « Quels sont les avantages dont dispose l’Église du Sud-Soudan et les défis auxquels elle est confrontée par rapport à ces questions ? ».

Les évêques ont parlé du don de la résilience, de la loyauté, de la persévérance, de la croyance en la puissance des prières et de la réjouissance par le chant – et des défis que représentent l’insécurité, le tribalisme, la pauvreté, les catastrophes naturelles et l’analphabétisme.

Les évêques se sont également penchés sur les thèmes du discipulat, du fait d’être sel et lumière dans le monde, et de ce que cela signifie de suivre le modèle de leadership du Christ, dans une atmosphère teintée de prières et de chants en différentes langues.

Les évêques ont discuté en petits groupes des messages qu’ils désiraient porter à leurs confrères du monde entier. Chaque groupe a composé une prière à partager avec les évêques qui participeront aux Conversations épiscopales finales qui auront lieu en ligne en décembre.

Revenant sur certains des points forts des conversations, l’archevêque Justin Badi déclare : « Je suis ravi de voir nos évêques se joindre aux Conversations de la Conférence de Lambeth. Cela nous permettra de réfléchir à certains des thèmes de la conférence pour nous préparer à l’été prochain. C’était aussi un plaisir de partager et de prier ensemble, et de prendre le temps d’écouter la parole de Dieu. Nous espérons pouvoir unir nos prières et nos voix à celles de nos confrères évêques de toute la Communion anglicane l’année prochaine à Canterbury ».

L’évêque Anthony Poggo, conseiller de l’archevêque de Canterbury, dit : « Ce fut un privilège pour moi d’être accueilli par l’archevêque Justin Badi et les évêques du Sud-Soudan lors de ce programme spécial de conversations. La Conférence de Lambeth se veut être un lieu de rencontre, de dialogue, de prière et d’étude de la Bible, réservé aux évêques. Les rencontres présentielles qui auront lieu l’année prochaine seront l’occasion de célébrer ce que signifie d’appartenir à une famille anglicane mondiale. Je suis vraiment enthousiaste de voir ce que les évêques du Sud-Soudan apporteront aux conversations ».

Eeva John, du Conseil des Archevêques, témoigne : « C’était une bénédiction et un réel plaisir de coanimer les Conversations des évêques cette semaine. Les évêques du Sud-Soudan ont beaucoup à apporter à la Communion anglicane : ils ont le don et la volonté de contribuer à l’enrichissement de la vie de l’Église dans son ensemble ».

La conférence de Lambeth est prévue pour avoir lieu du 26 juillet au 8 août 2022 à l’Université de Kent à Canterbury. L’équipe chargée des préparatifs travaille également sur la mise en ligne de certaines parties de l’événement. Aucun effort n’est épargné pour réunir les gens et entendre toutes les voix sur un pied d’égalité.


Tags


You may also like

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our updates now

Enter your details below and we'll keep you in touch with the conference as well as sharing resources and news about the event.